Pendant les premières années de leur vie, les enfants développent naturellement énormément de compétences qui les poussent à grandir. Ces compétences sont, pour la plupart, innées. Elles nécessitent parfois des apprentissages par étapes, mais font partie intégrante de l’enfant, dès sa naissance. C’est pourquoi, on parle d’acquisitions.

En tant que parents, notre rôle est d’accompagner nos enfants dans ses acquisitions, tout en respectant leur rythme. Et nous allons voir, qu’entre 0 et 5 ans, ces acquisitions sont nombreuses et surtout très importantes !

 

La marche

La marche est certainement la première des acquisitions. L’enfant va naturellement vers la position debout, sans qu’on ait à lui apprendre. Cette acquisition est cependant jalonnée d’apprentissages que l’enfant met en place pour parvenir à cette acquisition. Par exemple, le quatre pattes ou encore les diverses techniques de déplacements qu’il teste, constituent ses propres apprentissages.

L’acquisition de la marche intervient entre 9 mois et 2 ans environ et les enfants parviennent à cette acquisition, généralement seuls et quand ils y sont prêts. Il est d’ailleurs fortement conseillé de les laisser faire seuls, sans par exemple leur prendre les bras pour les « faire marcher ». Non seulement car cela les empêche de trouver leur propre équilibre mais surtout parce que s’ils ne marchent pas seuls c’est qu’ils n’y sont tout simplement pas encore prêts.

 

Les premiers mots

C’est généralement autour de l’âge de 18 mois qu’apparaissent les premiers mots. Votre enfant commence à se faire comprendre et il comprend surtout beaucoup de choses. Il est capable de répondre à des demandes simples comme « Apporte-moi tes chaussures ».  Vient rapidement ensuite le « non » qui marque parfois une phase difficile mais qui montre également que votre enfant sait désormais penser en intégrant ses précédentes expériences. Il est maintenant capable d’élaborer des stratégies pour obtenir ce qu’il veut, par exemple, monter sur un objet pour atteindre un jouet hors de sa portée.

Une fois en route, vous verrez que la parole se développe très vite, le vocabulaire s’enrichit et la prononciation s’améliore.

 

L’acquisition de la continence

Là encore, pas d’âge précisément requis. L’acquisition de la continence se fait lorsque l’enfant est en capacité de maîtriser ses sphincters. Pour cela, nous avons quelques indices moteurs qui peuvent nous indiquer que notre enfant est proche de l’acquisition de la continence, comme le fait d’être à l'aise pour marcher, s'asseoir, se relever et monter des escaliers seul. Ce qu’il est important de retenir c’est que cette étape dans le développement de votre enfant se fera naturellement et que moins vous vous mettrez la pression, mieux cela se passera. Comme nous le disions au début de cet article, une acquisition fait partie du développement de l’enfant, elle n’a donc pas besoin d’être apprise ou initiée par une autre personne que lui-même.

Deux points qui nous paraissent indispensables : pas de réprimande en cas « d’accident » et pas non plus de récompense en cas de succès.

Après cela, votre enfant n’est définitivement plus un bébé ! Il ne cesse de s’ouvrir au monde extérieur et d’aiguiser sa curiosité. Mais n’ayez crainte, vous avez encore beaucoup de choses à découvrir ensemble pour l’accompagner dans le développement de ses compétences et de sa créativité !

 

14 mai, 2022 — Julie Tobaruela